Visas Canada : des délais à prévoir - Tricolore

Visa Canada : des délais à prévoir

La pandémie et le changement de système Informatique d'Immigration Canada ont augmenté les délais d'obtention des documents administratifs.

0 comments

Des retards dans toutes les Provinces
Les retards de traitements des dossiers administratifs, quels qu'ils soient d'ailleurs, ne sont pas juste constatés au Québec. Toutes les Provinces sont touchées. Immigration Canada invoque la pandémie ainsi que le changement de ses systèmes informatiques.
En effet, les dossiers étaient essentiellement au format papier et étant donné la nature confidentielle des informations contenues dans ces dossiers, le gouvernement a estimé que les agents d’immigration ne pouvaient pas les emporter chez eux lorsque la pandémie a frappé et que le télétravail a été obligatoire.

Pour les visas de travail, un travailleur qualifié déjà présélectionné doit encore attendre en moyenne 31 mois pour obtenir sa résidence permanente au Québec alors qu’il faut actuellement 27 mois en moyenne pour traiter des demandes similaires pour les autres provinces canadiennes*. 

*Source : Immigration.ca
numerisation-documents-economique
Au Québec, devant l'ampleur du retard,Marco Mendicino, a donné le feu vert à l’IRCC pour sous-traiter la numérisation des dossiers au secteur privé afin d’accélérer le processus. Les agents d’immigration travaillant sur ces dossiers ont également reçu des écrans d’ordinateur plus grands et, au besoin, un deuxième écran d’ordinateur pour travailler sur ces dossiers. en 2021, le ministre de l'immigration.
Délais d'obtention d'un visa
Personnes protégées, réfugiés et autres
- Afin de maximiser les admissions au Canada, compte tenu de la fermeture de la frontière - pendant une bonne partie de 2021, les objectifs de production et les admissions de personnes protégées au Canada ont presque doublé en 2021. 
- Les délais de traitement pour les personnes protégées au Canada étaient de 23 mois en mars 2022, de même qu’en mars 2021. 
- Dans l’ensemble, le nombre de réfugiés parrainés par le secteur privé était de 71 500 en mars 2022, pour un délai de traitement de 35 mois, tandis que le nombre de réfugiés parrainés par le gouvernement s’élevait à 42 000, pour un délai de traitement de 25 mois.
Permis d’études et prolongation du permis d’études
- Le délai de traitement à la fin de mars 2022 pour les permis d’études est d'environ 94 jours.
- Le délai de traitement des prolongations de permis d’études est de 86 jours
Les permis d’études dépassent la norme de service de 60 jours, tandis que les prolongations respectent la norme de service de 120 jours. 
- Le nombre de permis d’études et de prolongations de permis d’études à traiter était respectivement de 120 000 et de 34 000
Permis de travail et prolongation du permis de travail
- Les délais de traitement des demandes de permis de travail et de prolongation de permis de travail à la fin de mars 2022 étaient supérieurs à la norme de service de 60 jours, soit 71 jours pour les permis de travail initiaux, et supérieurs à la norme de service de 120 jours, soit 136 jours pour les prolongations de permis de travail. 
- Le nombre de permis de travail et de prolongations de permis de travail à traiter s’élevait à 167 000 et 143 000 respectivement.
Visas de résident temporaire
En mars 2022, les délais de traitement des demandes de visa de résident temporaire présentées après le 7 septembre étaient d’environ 54 jours civils.
Attribution de la citoyenneté
Le nombre de demandes de citoyenneté en attente s’est accru au cours de la pandémie, en raison d’un processus traditionnellement sur papier. À la fin de mars 2022, il s’élevait à environ 430 000 demandes, avec un délai de traitement de 26 mois.
Preuves de citoyenneté
À la fin de mars 2022, l’arriéré des demandes de preuve de citoyenneté comptait plus de 63 000 demandes et les délais de traitement actuels étaient demeurés à 17 mois.
Les impacts
Les impacts sont multiples et surtout majeurs. Nombre de personnes n'ayant pas reçu leur visa ont dû reporter leur arrivée sur le territoire. Ceci a un impact direct sur la pénurie de main d'oeuvre, qualifiée ou non, dans toutes les provinces
permanent_residence
Le premier impact est que les personnes ayant un visa expiré ne peuvent plus travailler, qu'ils soient salariés ou propriétaires d'une entreprise. Ils sont considérés comme des « touristes » et ne peuvent plus exercer. Ils ont 90 jours pour quitter le territoire. De plus, cela peut être une entrave à l'obtention de la résidence permanente, vu qu'il faut prouver 24 mois de travail à temps plein.
L'autre problème est qu'en l'absence de carte d'assurance sociale, les soins ne sont plus dispensés gratuitement voire plus du tout accessibles.
Chose surprenante, si vous n'avez pas de carte maladie, il est alors impossible d'obtenir une aide financière pour obtenir un logement par exemple. 
Le ministre de l’Immigration mis en demeure pour les délais de résidence permanente
Exaspéré par les délais qui pour certains atteignent 60 mois (5 ans), des avocats en immigration s’apprêtent à déposer une poursuite contre le ministre de l’Immigration, Sean Fraser, et des dirigeants de son ministère pour les obliger à livrer la marchandise. 
tribunal
Il existe « un arriéré d’environ 25 000 admissions sur les seuils d’immigration requis par le gouvernement du Québec pour 2020 et 2021 », ce qui entraîne des retards dans le traitement des dossiers, de 28 mois en moyenne pour le Québec, contre 6 mois dans le reste du Canada, a fait valoir l’AQAADI, qui représente 400 avocats en immigration.
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) est sommé de s’engager à régler les demandes déposées en 2018 (ou avant) dans un délai de trois mois et celles déposées en 2019 dans un délai de six mois, et ce, « jusqu’à concurrence du rattrapage du retard des seuils fixés par le gouvernement du Québec » en 2020, 2021 et 2022. « Nous, on veut un engagement clair, et si [le ministre] ne nous le donne pas, c’est la Cour qui va nous le donner », a affirmé pour sa part l’ancien président de l’AQAADI, Guillaume Cliche-Rivard, qui a été mandaté pour défendre la cause. Il déplore que des dossiers de 2021 soient traités avant d’autres, plus anciens, qui attendent sur les tablettes depuis plusieurs années.
( Sources : le devoir)
Vigilance extrême
Donc, si vous devez renouveler votre visa, résidence permanente ou encore carte d'assurance maladie, il sera plus prudent de prendre en compte les délais actuels. N'essayer pas d'obtenir un préposé au téléphone, c'est mission quais-impossible.
Par contre, les informations relatives à votre dossier sont disponibles sur Immigration Canada - vérifier l'état de sa demande
Sources : Le Devoir, Immigration Canada, Immigration CA
Nos dernières activités
Infolettre
Soyez informé de notre actualité
Prochaines rencontres
Partager

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires !

Veuillez noter que les commentaires sont publiés après approbation du modérateur.

Vos commentaires

No comments

Logo-La-Tricolore-CFI-sans-fond

Envie de nous envoyer un message ?

Indiquer l'objet de votre question